MAD SIN – 26/10/2015

MAD SIN – 26/10/2015
Genres
Psychobilly

Berlin, dans les années 80, possède la plus grosse scène Psychobilly : ses scènes underground délurées, ses fêtes sans fin, sexe, drogue, coupes de cheveux et fringues délirantes, bagarres avec les autorités, gangs et sous-cultures, voici un peu le tableau qui voit naître Mad Sin.

Koefte deVille (qui vient juste de se faire virer de son école) tape sur les fûts en chantant, Stein (au chômage) taquine de la six cordes et Holy, sa quatre cordes. Le Punkabilly vient de trouver ses maîtres.
Ils finissent par étoffer leur jeu, Rockabilly, Country et Punk-rock. Leurs prestations scéniques hallucinantes les mènent sur les mêmes festivals que leurs idoles, Guana Batz, The Meteors et autres Toy Dolls…
Premier album en 1988, Distorted Dimensions en 1990 ; Break The Rules en 1991, Ticket Into Underworld en 1993…God Save The Sin en 1996 (Koefte a cédé sa place à la batterie pour se concentrer sur le chant), tournées avec The Misfits, Gwar, Faith No More.
En 1998, sortie sur une major (Polydor) de Sweet and Innoncent, tournées (européenne, japonaise) avec Die Artze, Bad Religion, Rancid, Turbonegro, Die Toten Hosen. 2002, sortie de Survival of the Sickest (Poulydor oublié) avec l’arrivée d’un second guitariste. Ils donnent plus de 300 concerts entre 2002 et 2004, avec une tournée mémorable avec leur plus fidèles suiveurs The Sindicate… On continue la liste ?