OUVERTURE DE SAISON : Yom From Mars + Yeti + D. Rob Keen

05
/ Sep
Samedi
2015

OUVERTURE DE SAISON : Yom From Mars + Yeti + D. Rob Keen

Style
Blues / Folk
Horaire
20:30
Prix
Gratuit

Et voilà le lancement de notre 10ème saison au Pub !
Environ 900 soirées, plus de 2000 artistes sont venus depuis l’ouverture en 2006 et on compte bien fêter cette saison anniversaire comme il se doit avec vous.
 

► YOM FROM MARS

Le projet Yom From Mars est un «solo-act».
Juste une personne, une voix, ses instruments ; le nez dans la poussière et l’horizon à deux pas.

Guillaume Hache, qui se cache sous ce pseudonyme, écrit ses chansons comme des saynètes extraites du monde qui l’entoure, des « road movies » contemporains.
Il peint une société quelque peu décharnée qui évolue sans jamais prendre le temps de s’arrêter. Et il parle d’Amour aussi. Pour sa femme, son fils.

Faire une pause, prendre du recul, rêver mais danser aussi : c’est ce que tente de faire ce musicien à la voix rappelant un Jeff Buckley dans ses envolées et un Josh Homme (Queens of The Stone Age) dans ses murmures. Ses mélodies introduites par des riffs d’une rare nudité, vous prennent à la gorge et ne vous lâchent plus.
Accompagné de ses trois guitares « vintages », il revisite le Delta Blues d’un Charley Patton, l’Americana des 50’s-60’s, le rock plus actuel d’un Jack White et le garage éléctro des The Kills.

>>Son Facebook<<


——————————————————————————-

► YETI

Le groupe francilien Yéti est puissant, bruitiste mais folk. Surprenant.

>>Leur site web<<

——————————————————————————-

► D. ROB KEEN

C’est d’abord sur un style Indie Pop, avec un mélange de sonorités électroniques (type synthé ambiant) et d’une guitare très pop que le projet commence. Mais suite à la sortie du premier EP « Monologue », le projet prend un tout autre virage : garder cette idée de pop, via l’énergie et la sensibilité, mais à travers une musique folk, teintée de sonorités country/blues. Les synthés sont remplacés par la guitare acoustique, laissant place à une flexibilité et une liberté dans l’interprétation scénique des morceaux. C’est une rencontre entre The Do et Jamie N Commons, entre Simon and Garfunkel et Broods, entre les Kings of Leon et Ben Howard.

>>Son Facebook<<